Connais-tu la lymphe et l’utilité du système lymphatique ?

C’est un des systèmes voués à la circulation dans notre corps. Moins connu que ses cousins systèmes veineux et artériel, il est tout aussi important.

Notre organisme contient entre 8 à 10 litres de lymphe, circulant à un débit de 2 litres par jour et faisant du système lymphatique une excellente voie de drainage et d’élimination. Environ 3/4 des déchets cellulaires sont évacués par ce biais.
En circulant dans les vaisseaux lymphatiques, la lymphe transporte également les globules blancs, des nutriments mais aussi des hormones.

Contrairement au système sanguin avec le coeur, le système lymphatique n’a pas de pompe.  La circulation a lieu grâce aux mouvements du corps. que ce soit les contractions musculaires, les mouvements respiratoires ou les pulsations des vaisseaux sanguins. Plus l’activité physique est intense, plus la circulation lymphatique est rapide.

Or, notre rythme de vie actuel est, pour la plupart d’entre nous, sédentaire et nos mouvements sont réduits.
Le brossage à sec est une pratique simple et rapide (une dizaine de minutes) qui permet d’activer la circulation de la lymphe afin d’éviter que le système n’entre en congestion.
C’est aussi une excellente façon de prendre soin de sa peau, en la nettoyant sans l’agresser. Avec le brossage à sec on élimine en douceur les cellules mortes ainsi que les saletés qui se sont accumulées dans la journée à la superficie de la peau, on procède à un nettoyage des pores en profondeur et on conserve la couche de sébum qui la protège.

Après l’aperçu théorique, passons à la pratique du brossage à sec.

Avant toute chose, un petit mot sur les contre-indications… Oui, je sais, c’est barbant mais c’est important !
Tu ne peux pas utiliser la technique du brossage à sec si tu souffres d’infection en phase aiguë, de tuberculose ou que des tumeurs malignes sont suspectées.
En cas d’insuffisance rénale, d’insuffisance cardiaque, d’asthme et d’hyperthyroïdie ou si tu es enceinte, je te conseille d’en discuter avec ton médecin traitant.
De plus, ne procède pas au brossage sur les zones où ta peau est trop sensible, irritée, ou abîmée (petites plaies, blessures, coups de soleil, eczéma, acné par exemple).

Tu sais maintenant ce que tu ne dois pas faire, voyons donc comment faire pour bénéficier au mieux du brossage à sec.
Pratiqué au réveil, c’est une excellente façon de commencer la journée avec vitalité ! Le soir, avant d’aller se coucher, en revanche, le brossage à sec facilite l’endormissement.
Dans les deux cas, fais-le avant de passer sous la douche pour que ta peau soit bien sèche. Après, tu n’auras plus qu’à passer sous l’eau pour éliminer les peaux mortes qui se seront décollées grâce au brossage.

Comme tu peux le voir sur l’illustration, notre corps dispose de zones où l’on trouve des ganglions lymphatiques (représentés par les ronds). C’est à ces endroits que l’activité de drainage et d’élimination des déchets a lieu. Et c’est dans leur direction que tu vas devoir effectuer ton brossage.

Munis toi donc de ta brosse en fibres naturelles, et c’est parti !

Tout d’abord, il faut procéder à l’activation du système lymphatique en stimulant ce qu’on peut appeler la porte d’entrée. Pour cela, il te suffit d’effectuer de petits mouvements circulaires au niveau de la poitrine, là où se trouve tes clavicules. Ne frotte pas trop fort, à la fin du brossage, ta peau doit être légèrement rosée, pas toute rouge !

Une fois la zone activée, on procède au reste du brossage, en partant du bas du corps. On commence donc par les pieds, sans oublier la plante !
Puis on remonte le long des jambes. Je te conseille de faire d’abord une jambe complètement, puis l’autre.
Dans un premier temps, tu ramènes la lymphe au centre du mollet puis tu la ramènes vers les ganglions du genou. Ensuite, tu ramènes la lymphe de la cuisse en direction des ganglions de l’aine.

Après avoir brossé les jambes, tu peux passer à la partie inférieure de l’abdomen (sous le nombril) et du dos, en brossant toujours en direction des ganglions de l’aine.
Pour la partie supérieure, c’est vers les ganglions des aisselles que tu emmèneras la lymphe. Pour brosser le dos, je te conseille d’utiliser une brosse avec un manche. Ou bien d’avoir une bonne âme à disposition pour t’aider !

On passe ensuite aux bras, là aussi, n’oublie pas les mains et notamment la paume, et fais un bras complètement puis l’autre.
Dans un premier temps, tu ramènes la lymphe au centre de l’avant-bras puis tu la diriges vers les ganglions dans le creux du coude. Ensuite, tu ramènes vers les ganglions de l’aisselle.

On fait également le brossage de la partie supérieure du buste. Lorsque tu brosses les seins, il faut que tu sois vraiment douce parce que la peau est plus délicate à cet endroit.
Et on termine par le cou, en faisant attention là aussi à ne pas trop appuyer. Si tu en ressens le besoin ou l’envie, tu peux aussi brosser ton visage, très délicatement, en direction des ganglions sous l’oreille et sous le menton.

Et voilà, dix minutes de pure relaxation et une peau toute douce !